L’enfant et le pianiste(encouragement)

Un enfant espiègle et malicieux voulait devenir pianiste. Souhaitant l’encourager, sa mère lui acheta des billets pour le concert du virtuose polonais Paderewski. Le soir du concert, l’enfant entra dans la salle avec les yeux écarquillés, son excitation était palpable, avançant le souffle coupé, sa mère et lui prirent place au premier rang dans cet endroit silencieux et magique.
Puis la lumière s’éteignit et le rideau se leva sur un grand piano éclairé par un projecteur.
Le petit chenapan avait profité de ce moment de distraction pour s’échapper en douce. Ce n’est qu’alors que le public remarqua le jeune garçon assis sur le tabouret, qui jouait innocemment une comptine.
Sa mère, le souffle coupé, ne pu réagir, Paderewski arriva sur scène et s’approcha à grand pas du piano. Il murmura à l’enfant « Ne t’arrête pas, continue à jouer ». Ensuite, le maître tendit la main gauche vers le clavier et commença à jouer la basse. Bientôt son bras droit encercla l’enfant, pour ajouter un contre chant soutenu. Le vieux pianiste et le jeune débutant teinrent le public conquit en haleine.
À la fin du morceau tout le monde se leva pour applaudir le duo improvisé.

Quelle belle leçon, n’est ce pas?
Nous devrions tous avoir cette petite voix qui murmure à nos oreilles :
« N’arrête pas, continue à jouer. »